Interdiction du brûlage à l’air libre des déchets verts

ensemble pour une meilleure qualité de l'air

En France, on estime qu’un million de tonnes de déchets verts sont brûlés à l’air libre chaque année (Source ADEME). Largement pratiquée, cette activité est pourtant interdite par le règlement sanitaire départemental (article 84).

En effet, au-delà des troubles du voisinage générés par les odeurs et les fumées, et des risques d’incendie, le brûlage à l’air libre des déchets verts a un impact certain sur la santé et contribue de façon significative à la dégradation de la qualité de l’air, pouvant même être à l’origine de pics de pollution.

Des solutions alternatives adaptées existent, plus respectueuses de l’environnement et privilégiant la valorisation des déchets verts plutôt que leur brûlage.

plaquette_vf_impression

plaquette_vf_consultation

À la une

Louis BONIFASSI expose ses clichés au Port de Gallician

Louis BONIFASSI expose ses clichés au Port de Gallician d ...

REVISION DU SCOT

Avis d’enquête publique portant sur la révision du ...

Exposition photos par Ombre et Nature

Vernissage de l’exposition photos présentée par Ombre ...

Consultation en ligne du Plan Climat de Petite Camargue

Donnez votre avis sur le Plan Climat de Petite Camargue PC ...

Informations et alertes locales

Téléchargez l’application et suivez l’actualité en temps réel

Android

iPhone & iPad